×

Les soins Klorane font peau neuve

Des formules plus simples, plus éco-conçues et toujours aussi efficaces :
comment les soins nettoyants Klorane se réinventent.

Tensio-actifs non sulfatés, pH physiologique, ingrédients naturels… Maud Larnicol, Responsable du Laboratoire de Formulation où les soins capillaires et gels douche Klorane sont conçus, répond à toutes les questions que vous pouvez vous poser sur les nouvelles formules Klorane. Spoiler alert : elles sont toujours aussi respectueuses de la peau et des cheveux, efficaces et agréables à utiliser. Explications.

Shampoing extra-soux à l' avoine - dès 3 ans

De quoi est fait un soin lavant, shampoing ou gel douche ?

La formule d’un soin nettoyant se compose de trois éléments. La base lavante constitue la partie essentielle, puisqu’elle donne au produit sa caractéristique première, celle de laver. Elle se compose de tensio-actifs et d’eau, ce qui lui donne une texture très fluide. Elle ne peut donc pas être utilisée telle qu’elle car elle glisserait entre les doigts.

On lui ajoute donc un agent de texture qui va donner de la tenue au produit, de la viscosité. Et enfin, un conservateur et des régulateurs de pH, qui préservent la formule dans le temps de toute contamination bactériologique.

Texture d'un shampoig parfum Pivoine des Laboratoires Klorane

Peaux sèches, cuirs chevelus sensibles… comment adapte-t-on la formule d’un produit lavant aux besoins des différents types de peau et de cheveux ?

On ajoute à la base lavante des agents spécifiques. D’abord des actifs qui lui donnent des propriétés spécifiques, comme le beurre de Cupuaçu BIO, très nutritif pour les cheveux ou les peaux sèches, ou la Pivoine BIO apaisante pour les peaux et cuirs chevelus sensibles. Ensuite, on ajoute, des agents de nutrition, émollients, qui apportent du confort et de la beauté. Enfin, on pense à tout ce qui est sensorialité et plaisir d’utilisation, avec l’ajout du parfum.

Qu’est-ce qu’un soin doté d’un pH physiologique ?

On confond souvent pH neutre et pH physiologique. En chimie, un pH neutre correspond à 7. En dessous de 7, le pH est acide, au-dessus, il est basique. Le pH de la peau est à 5,5 : un produit physiologique sera aussi à 5,5, ce qui le rend neutre pour la peau. Les gels et crèmes de douche  douche Klorane ont un pH physiologique, qui respecte le pH de la peau. Ils ne contiennent d’ailleurs pas de savon, car le savon a un pH basique (< à 7), antinomique d’un pH physiologique.

0% sulfates dans les produits Klorane : quel intérêt ?

Les sulfates sont une famille d’agents controversés, qui suscitent des polémiques car ils ont un potentiel irritant pour la peau. Parmi eux, on compte les tensio-actifs sulfatés, utilisés dans la plupart des soins lavants. Chez Klorane, on utilise du Sodium laureth sulfate : il ne fait pas partie des actifs suscitant le débat, mais nous avons choisi d’aller plus loin et de prendre une longueur d’avance sur le sujet en cherchant une alternative.

Comme le Sodium laureth sulfate a une grande efficacité, cela a été un challenge de trouver de nouveaux tensio-actifs aussi efficients, sans faire de compromis sur la qualité des formules. Pour le remplacer : nous avons choisi d’associer des tensio-actifs naturels à des tensio-actifs non naturels qui garantissent l’efficacité, la tolérance et la qualité du produit, et augmentent son pourcentage de naturalité.

texte de crème lavante d'un shampoing - Laboratoires Klorane

Quel est le rôle d’un tensio-actif ?

Les tensio-actifs font partie de la base lavante. Klorane utilise un trio de tensio actifs dans ses produits, qui apportent de l’efficacité et surtout de la tolérance. Le premier tensio-actif est anionique, il décolle les salissures. Le deuxième, un tensio-actif non ionique, « entrappe » la salissure, c’est-à-dire qu’il l’attrape et l’emporte pour l’éliminer de la peau. Enfin, on utilise des tensio-actifs amphotères pour booster le pouvoir moussant du produit, car c’est la mousse qui permet d’éliminer l’ensemble des salissures.

Quels autres ingrédients controversés sont sur la liste noire de Klorane ? Pourquoi ? 

Nous n’utilisons pas de silicone, un ingrédient synthétique qui n’est pas biodégradable et a une action négative sur l’environnement. Autre exemple : le phénoxyéthanol, un agent conservateur d’origine synthétique couramment utilisé dans la cosmétique. Il est autorisé dans les formules jusqu’à un pourcentage règlementé et il ne présente pas de point négatif quant à sa tolérance. Aujourd’hui, il est néanmoins controversé et pointé du doigt par les consommateurs. Chez Klorane, nous choisissons de bannir le phénoxyéthanol de nos formules.

Vous aimerez aussi...

Comment formule-t-on un soin cosmétique ?

Quelles sont les étapes qui président à l’élaboration d’un cosmétique ? Céline Couteau, docteur en pharmacie et co-auteure du blog Regards sur les cosmétiques, nous explique le travail effectué par les experts en formulation cosmétique.