• SOMMAIRE
  • Le soin des cheveux au naturel

Calvitie

kl_quinine_haircare_semantic-cocoon_hairloss_men-1
Sommaire

Calvitie

La calvitie, aussi appelée alopécie, est une pathologie capillaire très courante qui touche de nombreuses personnes, y compris des femmes, même si elle cible majoritairement les hommes. Cette condition, marquée par une perte de cheveux plus élevée que la normale, peut être une source de préoccupation et d’inquiétude pour ceux qui en souffrent. La bonne nouvelle, c’est qu’il existe des solutions pour atténuer voire arrêter complètement ce phénomène. Parlons-en.

Calvitie : qu’est-ce que c’est ?

La calvitie est un phénomène caractérisé par la perte de cheveux, en particulier sur le cuir chevelu. Elle peut se manifester de différentes manières, allant de la perte de cheveux légère à la calvitie totale. Les zones touchées peuvent varier, mais la calvitie la plus courante est la calvitie masculine, qui commence par la récession des cheveux à la naissance des cheveux (la ligne frontale) et la perte de cheveux sur le sommet de la tête. Chez les femmes en revanche, la calvitie se traduit souvent par un amincissement diffus des cheveux et par une perte plus importante que d’habitude.

kl_mag_happy-skin_hair-loss_visual_content-2

A quoi est due la calvitie ?

La calvitie peut être causée par divers facteurs, notamment :

  • Hérédité : la génétique joue un rôle clé dans la calvitie. D’ailleurs, dans 70% des cas, il s’agit d’alopécie androgénétique, donc si vos parents ou grands-parents ont souffert de la calvitie, vous avez un risque accru de la développer également.
  • Dihydrotestostérone (DHT) : la calvitie masculine est souvent associée à l'hormone DHT, qui rétrécit les follicules pileux et finit par les faire tomber. Chez les femmes, c’est un excès de testostérone (présente normalement à faible dose) qui peut causer un excès de dihydrotestostérone et une chute de cheveux excessive.
  • L'âge : la calvitie peut aussi être liée à l'âge. À mesure que nous vieillissons, nos cheveux ont tendance à devenir plus fins naturellement, notre chevelure perd donc son volume. De même, nos cheveux deviennent moins forts et ont tendance à tomber davantage.
  • Stress : le stress excessif peut contribuer à la perte de cheveux, car il peut déclencher un phénomène appelé effluvium télogène, à cause duquel les cheveux entrent prématurément dans la phase de repos et tombent, mais aussi du psoriasis ou de l'eczéma.
  • Mauvaises habitudes de soin capillaire : l'utilisation fréquente de produits capillaires agressifs, la traction constante des cheveux (avec une queue de cheval ou des tresses serrées), ou encore l'exposition régulière à la chaleur peuvent endommager les cheveux et contribuer à l’apparition de la calvitie.

A partir de quel âge la calvitie intervient ?

La calvitie peut survenir à tout âge, mais elle est plus courante chez les hommes âgés de 50 ans et plus. Cependant, certaines personnes commencent à montrer des signes de calvitie dès leur adolescence ou leur début de la vingtaine. La calvitie précoce est souvent héréditaire et peut être particulièrement déconcertante pour les jeunes adultes.
La calvitie féminine quant à elle peut également survenir à tout âge, car elle est souvent liée à un dérèglement hormonal ou à un événement particulier. À noter également que chez les femmes, la calvitie peut être plus difficile à diagnostiquer car elle se manifeste souvent par un amincissement progressif des cheveux plutôt que par une perte de cheveux totale et localisée.

Remédier à la calvitie : quelles solutions existent ?

Heureusement, il existe plusieurs solutions pour faire face à la calvitie. Voici quelques-unes des options disponibles :

  • Médicaments : un traitement adapté et prescrit par un médecin traitant, un gynécologue ou un dermatologue peuvent aider à freiner la progression de la calvitie et stimuler la repousse des cheveux chez certains individus, en fonction de la cause de cette chute importante.
  • Chirurgie de greffe de cheveux : une option plus invasive consiste en une transplantation capillaire, où des follicules pileux sont prélevés sur des zones donneuses et implantés sur les zones dépourvues de cheveux. Cette procédure peut donner des résultats durables, mais reste coûteuse et douloureuse.
  • Perruques et prothèses capillaires : pour ceux qui ne souhaitent pas subir de procédures médicales ou chirurgicales, les perruques et les prothèses capillaires sont des solutions temporaires qui peuvent masquer la calvitie de manière efficace, indolore et moins onéreuse.
  • Soins capillaires adaptés : l'utilisation de produits capillaires de qualité, conçus pour renforcer les cheveux et favoriser la croissance, comme ceux que nous vous proposons chez Klorane, peut aider à garder vos cheveux sains et forts pour éviter la casse et la chute.
  • Changement de style de vie : réduire le stress, maintenir une alimentation équilibrée et éviter les habitudes de soin capillaire nocives peuvent aider à prévenir la calvitie et à garder vos cheveux longs et forts.

La routine pour renforcer ses cheveux et prévenir la chute

Des gestes simples et efficaces pour prévenir la chute de cheveux et les renforcer : un shampoing à utiliser au quotidien, un après-shampoing à appliquer sur le cuir chevelu, un sérum sans rinçage à vaporiser 2 à 3 fois par semaine et des compléments alimentaires.

CULTE
Shampoing à la Quinine & Edelweiss BIO

Quinine Cheveux

Shampoing à la Quinine & Edelweiss BIO

Aide à fortifier - nettoie

Après-shampoing à la Quinine & Edelweiss BIO

Quinine Cheveux

Après-shampoing à la Quinine & Edelweiss BIO

Démêle - revitalise - aide à fortifier

Sérum à la Quinine & Edelweiss BIO

Quinine Cheveux

Sérum à la Quinine & Edelweiss BIO

Redensifie la chevelure - freine la chute - relance la croissance

CULTE
KeratinCaps - Complément alimentaire

Quinine Cheveux

KeratinCaps - Complément alimentaire

Aide à fortifier - apporte vigueur aux cheveux

Retour en haut