kl_mag_change_my-herbarium_hyaluronic-acid-wheat

MY HERBARIUM Les fabuleux pouvoirs du blé

Elles sont tout autour de nous, elles nous accompagnent depuis notre enfance, elles sont dans nos produits ou dans nos assiettes. On vous raconte les plantes et nos actifs naturels exceptionnels.

Une beauté blonde à nulle autre égalé, le beau jaune doré des champs de blé en été. On connaissait l’aliment survitaminé, et les vertus indéniables de son germe. On sait aujourd’hui que, grâce à la fermentation de bactéries présentes dans les grains de blé, on peut reconstituer une molécule exceptionnelle : l’acide hyaluronique, qui a une formidable action hydratante. Chaque molécule est capable de fixer plus de 1000 fois son poids en eau, à la manière d’une éponge. Regardons de plus près cette substance aux puissantes vertus, naturellement source de jeunesse. Et de fascination. Ma grand-mère l’appelait fontaine de Jouvence. Attention, ça n’a pas toujours été une histoire de grains de blé…

  • <span class="ezstring-field">kl_oat_active-ingredient_field_plant_2017 -4- 367x460</span>
  • <span class="ezstring-field">kl_oat_active-ingredient_field_plant_2017 -12- 367x460</span>
  • <span class="ezstring-field">kl_oat_active-ingredient_field_plant_2017 -3- 367x460</span>

La source de cet ingrédient, pendant longtemps, c’était la crête du coq. Après broyage, traitement chimique et purification, on en extrayait l’acide hyaluronique. Il est désormais possible de proposer une alternative d’origine végétale en le reconstituant grâce à un procédé bio fermentaire.

Mais remontons l’histoire. Comment a-t-il été découvert ? Présent depuis toujours dans tous les tissus vivants, animaux et végétaux, et dans notre organisme, sa structure chimique a été déterminée par Karl Meyer et John Palmer en 1934, par isolation, dans l’humeur vitrée d’un œil de bœuf. Ils ont compris alors que les molécules d’acide hyaluronique existent à l’état naturel dans notre corps, notamment dans le cartilage, les yeux et surtout la peau. Il en existe deux formes : celui de haut poids moléculaire, qui reste à la surface de la peau, au niveau de l’épiderme, où il retient l’eau et évite le desséchement, et celui de bas poids moléculaire, qui pénètre dans le derme, la couche profonde de la peau, dont il renforce le tonus.

L’acide hyaluronique se renouvelle constamment, mais avec l’âge, sa production se ralentit : à 50 ans, notre épiderme ne contient plus que la moitié de notre capital initial, ce qui entraîne relâchement cutané et rides. Mais bonne nouvelle : aujourd’hui, on sait le fabriquer par un procédé de biosynthèse via la fermentation, en utilisant les grains de blé de nos champs français et des bactéries lactiques, afin de l’intégrer ensuite dans des soins ciblés. Cocorico !

Découvrez nos soins

CULTE
Sérum Réveil tonique au Bleuet BIO

Bleuet Visage

Sérum Réveil tonique au Bleuet BIO

Lisse, hydrate, tonifie

CULTE
Crème d’Eau au Bleuet BIO

Bleuet Visage

Crème d’Eau au Bleuet BIO

Hydrate, défatigue, repulpe

Bain d’Hydratation Nuit au Bleuet BIO

Bleuet Visage

Bain d’Hydratation Nuit au Bleuet BIO

Régénère, hydrate, repulpe

CULTE
Patchs yeux lissants et défatigants au Bleuet BIO

Bleuet Visage

Patchs yeux lissants et défatigants au Bleuet BIO

Hydrate, décongestionne, défatigue