×

Adoptez les nouveaux principes d’une agriculture durable !

Green Tips

Que vous ayez un jardin, un balcon ou simplement un petit coin à verdir dans votre studio, vous pouvez vous inspirer des principes des agricultures alternatives et écologiques pour faire pousser vos plantes et vos légumes. De belles idées green pour mettre plus de Nature dans votre vie !

Les nouvelles formes d’agriculture durable

Agroforesterie, permaculture, agriculture bio, raisonnée … ces modèles parfois très anciens, se posent en alternative à l’agriculture industrielle, et permettent de cultiver avec plus de respect pour l’environnement et la biodiversité. L’agroforesterie par exemple va associer plusieurs espèces d’arbres et de cultures afin de recréer un écosystème équilibré et de préserver la biodiversité – c’est la pratique adoptée par les paysans qui cultivent le Cupuaçu en Amazonie avec le soutien de Klorane Botanical Foundation. La permaculture est un mode de culture dynamique, qui privilégie la rotation et la complémentarité des cultures. Autant de bonnes pratiques et d’idées qui peuvent vous inspirer pour tous vos espaces verts, et vous permettre de cultiver de belles plantes sans avoir recours aux produits chimiques.

Dans son jardin

Votre jardin, c’est votre bulle : une pelouse pour flemmarder ou jouer au foot, un endroit pour la plancha, et bien sûr… des jolies plantes ! Vous pouvez parfaitement adopter les principes de l’agroforesterie dans votre jardin : choisissez des arbres qui en plus d’être beaux, s’entendront pour pousser en harmonie et régénérer naturellement vos sols. Complétez vos plantes d’agrément avec un potager : pas besoin de transformer votre jardin en terrain agricole pour manger vos propres légumes !

La règle de base : observez votre sol et apprenez à le connaître : est-il plutôt calcaire ou plutôt acide ? En fonction, vos plantations seront forcément différentes car non, vous n’obligerez pas un arbre fruitier ou un plant de tomates à pousser si la terre ne convient pas à leur épanouissement ! D’ailleurs pour des résultats optimaux, vous pourrez procéder régulièrement à une rotation de vos cultures. Chaque catégorie de plante a besoin de certains éléments nutritifs, mais elle en rejette également d’autres dans la terre, ce qui peut, en améliorant la qualité du sol, totalement bénéficier aux prochaines cultures. Encore une solution green pour optimiser vos plantations !

Sans oublier d’installer un compost dans un coin oublié du jardin : vous pourrez ainsi réduire vos déchets en y mettant vos épluchures, coquilles d’œuf, marc de café, … et créer le meilleur des engrais bio pour vos plantations ! #FeelGoodActGood

D’autres solutions naturelles ? Planter des pousses (de tomates par exemple) directement dans des bottes de paille, qui en se décomposant feront un compost redoutable, ou enterrer du bois mort dans votre sol. Cela permettra de le nourrir sur le long terme, de le rendre auto-suffisant et hyper productif !

Sur son balcon

Vous n’avez pas de jardin ? Pas de panique, vous pouvez tout à fait adapter les codes d’une agriculture écolo et bio sur votre balcon ! Alternez vos pots de fleurs avec des pieds de tomates, de cornichons ou un bac avec quelques salades, et adaptez leur orientation en fonction de leurs besoins et des rayons du soleil ! Eh oui, c’est aussi ça la permaculture. Là aussi, transformez les déchets en ressources pour venir nourrir vos nouvelles plantations avec un petit Lombricompost, beaucoup plus petit et adapté aux balcons citadins ! Alors oui, cultiver durable et écolo sur son balcon c’est totalement possible, veillez juste à respecter votre voisinage, en faisant attention de tout orienter vers l’intérieur (pas de risque de chute) et de ne pas dépasser le poids légal de 350 kilos pour 1m².

Une astuce pour traiter la terre plus écologiquement ? Même sur vos balcons, la terre, pour être en bonne santé, doit être traitée et débarrassée des insectes indésirables.  Pour se faire, il existe des solutions naturelles. Vous pouvez par exemple opter pour la terre de diatomée, une poudre issue d’une roche sédimentaire siliceuse. Hyper efficace contre les insectes, vous n’avez plus qu’à la saupoudrer autour de vos différents plants. Attention cependant, ces derniers doivent être protégés, car la terre de diatomée est inefficace une fois mouillée. Une autre astuce consiste à vaporiser un mélange d’eau et de savon noir sur les plantes atteintes par les insectes (particulièrement efficace contre les pucerons et les fourmis). N’hésitez pas à renouveler l’opération une à deux fois !

Dans son salon

La solution idéale pour pouvoir cultiver ses propres herbes aromatiques ou petits légumes directement dans son salon ? La permaculture verticale ! Comme son nom l’indique, il s’agit d’un mode de culture verticale, que vous pouvez vous-même construire (tel un mur végétal) avec une palette de bois récupérée : elle sera parfaite pour cultiver des fraises, des salades ou de quoi agrémenter vos plats. Vous pouvez également vous procurer des suspensions verticales, ou en fabriquer avec des bouteilles en plastiques usagées et découpées. Le plus important : placez votre potager vertical proche d’une fenêtre pour qu’il puisse bénéficier au maximum de la lumière naturelle !

TIPS écolo : Save water !

Pour prendre soin de vos plantes, pas question de gaspiller l’eau ! il existe quelques méthodes très simples. Tout d’abord, rassemblez les plants qui exigent le même apport en eau : non seulement cela sera beaucoup plus pratique pour vous, mais ça limitera également le gaspillage d’eau. N’hésitez pas non plus à planter une bouteille (coupée et retournée) au plus près des racines de votre plant : fini le gaspillage ! Pensez à récupérer l’eau : avec une cuve spéciale si vous avez un jardin, ou tout simplement quand vous nettoyez vos légumes et vos fruits : hop, pour arroser les tomates sur le balcon.

Pour parfaire le tout, vous pouvez également déposer de la paille ou des matières organiques à la surface de vos plants. L’intérêt ? Eviter que la surface de la terre ne sèche trop vite, réduire l’évaporation, et aider à récolter l’eau de pluie. Car oui, rien de plus écolo pour arroser ses plantes que de récolter l’eau de pluie, grâce à un récupérateur d’eau par exemple !

A vous de choisir comment vous allez mettre plus de Nature dans votre vie…

Vous aimerez aussi...