×

50 ans d'histoire

Découvrez toute notre histoire
Annee_60_histoire

1965 – Klorane ouvre la voie de la Dermo-Cosmétique

Mr Pierre Fabre crée les Laboratoires Pierre Fabre en 1962. En associant chimie et botanique, le jeune pharmacien porte déjà en lui la vision d’une cosmétique nouvelle qui fleurira quelques années plus tard sous le nom de KLORANE.

En 1965, il rachète Klorane, modeste laboratoire de la région parisienne. Avec sa large gamme de savons, KLORANE lance l’ère de la dermo-cosmétique. Chaque référence porte la mention « contrôle pharmaceutique permanent », signature de Pierre Fabre. Sécurité et innocuité avant tout.

Dès 1966, Pierre Fabre crée au sein de la marque KLORANE le 1er shampooing aux plantes : le shampooing à la Camomille pour cheveux blonds consacre avec douceur les reflets d’or des chevelures. Un must have qui envahit les salles de bain des Françaises, premier opus d’une longue série de soins originaux issus du monde végétal.

Et en 1967, Pierre Fabre imagine deux nouvelles gammes phares pour KLORANE. La gamme Bébé d’abord, qui puise douceur et protection dans le Calendula. Et la mythique eau apaisante au Bleuet, associée à un geste incontournable pour les femmes aux yeux sensibles : le démaquillage.

En 1969, la ligne directrice est posée : Une plante = une indication. Une promesse simple, et toujours tenue : attacher une plante à un bénéfice.

70.histoire.png

1971 – Le Shampooing sec, une icône est née

Le shampooing sec KLORANE à l’ortie blanche fait l’effet d’une bombe sur le marché capillaire. « En cinq minutes… et sans avoir mouillé vos cheveux ! » promet la publicité de l’époque. Un produit star imaginé pour rendre leur légèreté aux cheveux qui regraissent trop vite. En quelques coups de brosse, le spray magique dépasse la barre du million d’unités vendues !

Voici venu le temps du développement international. Après une première incursion en Suisse en 1969, ce sera l’Espagne voisine en 72, puis la Belgique, le Royaume-Uni et le Portugal. Inspirante et inspirée, KLORANE cultive une belle complicité avec les Européennes, séduites par sa gamme de soins naturels. KLORANE revendique son double héritage pharmaceutique et botanique. Pierre Fabre dépose des brevets pour garantir non seulement l’origine végétale des produits, mais aussi l’efficacité pharmaceutique du principe actif. Un concept avant-gardiste qui donne naissance à la filière plantes, qui deviendra quelques années plus tard la Phytofilière®.

 

1971-histoire
année 80 histoire

1980 – De la douceur pour tous, tous les jours

Les années 80 marquent un tournant. Dans une société de consommation à la modernité toute puissante, KLORANE fait le choix de la douceur et invente une nouvelle génération de shampooings « à usage fréquent », conçus à partir d’un lait végétal à émulsion lactescente. Le shampooing extra-doux au Lait d’Avoine est né, et reste depuis, la gamme de soin préférée des familles Klorane.

C’est le moment choisi pour habiller les flacons des shampooings d’un nouveau matériau à la belle transparence. Exit le verre ; bienvenue à la modernité et au plastique ! Un plastique que Klorane aura à cœur au fil des ans, d’améliorer, d’alléger, de recycler, pour réduire son impact environnemental. L’exigence du geste parfait, de la plante à l’écrin. Et en communication, le geste vrai : loin des stéréotypes de la Superwoman véhiculés par l’iconographie publicitaire de l’époque, l’agence Harmony réussit le pari de renouveler l’image de KLORANE. Belle par nature, la femme KLORANE impose sa beauté sans artifice. Des visages féminins lumineux et naturels  qui incarnent les « Gestes Vrais »

90.histoire

1992 - Une traçabilité mondiale

Année du deuxième Sommet de la Terre à Rio. Année aussi où la filière plantes devient Phytofilière®. Véritable chaîne d’expertise pharmaceutique, elle installe une traçabilité totale des actifs végétaux de leur récolte jusqu’à leur intégration dans les produits de soin Klorane. Plus qu’un engagement, c’est un vrai contrat de confiance que KLORANE offre à ses consommatrices.

1994 – Une fondation pour le patrimoine végétal

« Je veux être utile à vivre et à rêver… » chante alors Julien Clerc. Klorane aussi. En créant l’Institut KLORANE, M. Pierre Fabre lui donne 3 missions : protéger, explorer, éduquer. La fondation d’entreprise s’engage pour la protection et la préservation du patrimoine végétal.

1994-histoire
Année 2000- histoire

2000 - KLORANE aime les femmes , les femmes aiment KLORANE.

KLORANE a trouvé son équilibre entre science et nature. Une approche inimitable mais surtout différenciante : 70% des françaises achetant des produits dermo-cosmétiques en pharmacie connaissent KLORANE. Ses produits-phares sont devenus des patrimoines dont on se transmet le secret de mère en fille.

Cédrat de Corse à la pulpe douce et détoxifiante, Grenade, cultivée et récoltée au Maroc, pour les cheveux colorés, Généreuse nutrition du Beurre de Mangue. C’est le Pouvoir des plantes. L’heure est aux nouvelles technologies, mais KLORANE n’oublie pas ses racines botaniques.

 

Niché au cœur d’un parc de 5 hectares dans le Tarn, le Conservatoire Botanique Pierre Fabre ouvre ses portes. Un herbier d’environ 7000 références, deux serres et un jardin botanique extraordinaire…

M. Pierre Fabre offre au végétal un royaume, pour la conservation et la valorisation de ses espèces. Et en 2007, quand le Péloponèse est ravagé par de terribles incendies, l’Institut Klorane s’engage à replanter 10 000 oliviers sur les terres de Figalia,. De ces oliveraies viendront bientôt les olives Koroneiki source d’un Elixir de jeunesse qui sera commercialisé en 2015.

10.histoire

2010 - Que la Force soit avec vous…

Des 2010, KLORANE s’apprête à combattre avec sa Cure de force. Dopée à grand renfort de Quinine et de Caféine, elle redonne force aux fibres capillaires dévitalisées et affaiblies. La victoire est sans appel, la reconnaissance immédiate.   Klorane pousse toujours plus loin son expertise. Issue des dattes du Dattier du désert, Balanites aegeptiaca L., qui regorgent de propriétés réparatrices, la nouvelle gamme est un véritable pansement pour les cheveux secs, abîmés et cassants.

Mais l’histoire ne s’arrête pas là pour cette gamme complètement éco-conçue. L’Institut Klorane s’investit dans le projet de Grande Muraille Verte. Une ceinture végétale multi-espèces qui traversera le continent africain d’ouest en est. En replantant chaque année 10 000 dattiers, et en contribuant au projet d’aide aux populations locales, Klorane prouve son engagement. 

 L’Institut Klorane devient membre fondateur du projet Unesco Green Citizens, « Deviens un éclaireur du changement », un programme qui met en lumière 8 initiatives et 25 acteurs exemplaires d’éducation ou de sensibilisation au développement durable à travers le monde pour construire l’avenir. Une reconnaissance mondiale pour notre Fondation, qui devient Klorane Botanical Foundation   

2018 – L’Ame Botanique…

Une nouvelle promesse, et une année riche pour la gamme de soin qui aide au quotidien toutes les générations à prendre soin d’elles grâce à la nature en consommant de façon responsable et respectueuse de la Nature. Une nouvelle gamme de soin pour le Corps au Beurre de Cupuaçu Bio, un engagement en Amazonie sur les terres de cet arbre symbole de cette région où la Biodiversité est si importante.