• SOMMAIRE
  • Le soin des cheveux au naturel

Sublimer mes longueurs

kl_semantic-cocoon_expert-file_natural-hair_lot-5 -2-
Sommaire du dossier

Sublimer mes longueurs

Entre les colorations, les brushings ou plus simplement le calcaire de l’eau comme le chlore des piscines : les cheveux à l’épreuve de la vie (et de nos envies capillaires) ont besoin d’un peu d’attention si on veut les préserver. La fibre capillaire est tout à la fois forte et fragile : voyons ce qu’on la nature lui offre pour la sublimer.

picto main_nous-sommes-engagés

« La nature fait bien son travail : chaque cheveu se renouvelle selon un cycle précis »

La pousse des cheveux est un processus long et laborieux qu’on appelle le cycle pilaire. Au cours de ce cycle, le cheveu observe trois grandes phases : il croit, il involue (le contraire d’évoluer), et il tombe. Ces cycles se reproduisent indéfiniment pendant toute la vie, et chaque follicule pileux (ce sac profondément enchâssé dans la peau dans lequel s’implante le cheveu) est susceptible de donner naissance à 25 cheveux environ. La phase de croissance du cheveu dure 3 ans en moyenne, elle est sujette aux variations hormonales (c’est pour ça qu’elle est plus longue chez la femme). La nature fait bien son travail : chaque follicule évolue individuellement, de telle sorte qu’on ne perd pas tous ses cheveux en même temps. Ainsi, à travers le cycle pilaire, la chevelure ne cesse de se renouveler et de travailler sans même qu’on s’en rende compte. 

Les longueurs, la partie inerte du cheveu

Les longueurs sont l’autre nom donné à la tige pilaire, qui constitue le cheveu. Implantée obliquement dans la peau par l’intermédiaire du follicule-pileux sébacé, la tige pilaire est la partie libre et visible du cheveu constituée de kératine. Son diamètre varie entre 70 et 100 microns.  

La tige pilaire est constituée de 3 couches cellulaires concentriques :

La moelle, au cœur, des cellules arrondies non pigmentées sans aptitude ni propriété spécifique.

Le cortex, ou écorce, qui représente 90% du poids total du cheveu, soit sa partie la plus épaisse. S’il joue un rôle majeur dans la résistance du cheveu, il peut s’avérer très sensible aux agressions diverses (vent, froid, soleil, chaleur…). 

La cuticule : formée d’écailles, elle protège le cortex des agressions extérieures. C’est elle qui donne son aspect brillant au cheveu.

kl_semantic-cocoon_expert-file_natural-hair_illustration_1
Légende : 1. La moelle  2. Le cortex  3. La cuticule

Ce qui fragilise vos longueurs 

SOS, pointes sèches et longueurs en danger. Que se passe-t-il ?

Brushing trop chauds, colorations trop agressives, lissages trop fréquents, UV, vent, manque de soin… Quand les éléments se déchaînent, ce sont vos cheveux qui trinquent, et le résultat n’est pas beau à voir…

1. Disparition du film hydro-lipidique, la barrière protectrice du cheveu : attaqué par les techniques et autres agressions, ce bouclier protecteur de surface ne joue plus entièrement son rôle de barrière. Le cheveu déjà fragilisé est exposé aux agressions extérieures. 

2. Soulèvement des écailles : lorsque les écailles qui forment la cuticule sont dégradées et se désolidarisent, l'intérieur du cheveu est à nu, l'eau présente naturellement dans les cheveux s'évapore de façon excessive et le cheveu se dessèche. 

3. Destruction de la kératine au cœur du cheveu : Endommagées par ces micro-traumatismes, les chaînes de kératine qui constituent le cheveu se brisent. Lorsqu’il en manque, le cheveu devient poreux, cassant, sec bref, moins beau.

 

De quoi le cheveu a-t-il besoin pour grandir ?

La croissance du cheveu à la loupe…

Pour sa croissance, le cheveu compte sur l’apport de nombreux actifs :

-Les acides aminés soufrés, méthionine, cystéine et cystine, qui sont nécessaires pour synthétiser la kératine

-Les acides gras (acide linoléique, acide linolénique, acide arachidonique), nécessaires au ciment inter-cellulaire qui assure le maintien des cellules entre elles

-Les métaux et vitamines (zinc, cuivre, vitamines A,C,B5, B6, B8) qui sont nécessaires à de nombreuses réactions dans l’organisme, et notamment la synthèse des constituants du cheveu.

Tous ces éléments sont apportés au follicule par le réseau vasculaire (vaisseaux sanguins). La vascularisation de la papille folliculaire joue donc un rôle fondamental dans l’apport des éléments nutritifs aux cellules du bulbe pileux. Les hormones jouent également un rôle important dans la sécrétion du sébum.

J’ai besoin de nourrir mes cheveux si…

Les points sont sèches, qu’ils sont ternes et manquent de douceur et de souplesse au toucher.

kl_hair_mango_picture_active ingredients_2020_img24
kl_mango_hair_all-range_lifestyle_2021
kl_brand-website_edito_2

Pourquoi les cheveux ont-ils besoin d’être nourris et réparés ?

Des cheveux secs comme de la paille, ternes, ou sans éclat… C’est le signe de cheveux abîmés, déshydratés, qui ont un besoin urgent d’être nourris et réparés en profondeur. Heureusement nos soins à base d’ingrédients naturels sont là pour ça.

Focus sur la réparation-nutrition

Je dois apprendre à discipliner mes cheveux en douceur si…

Je fais des brushings toutes les semaines, j’ai du mal à gérer mes boucles ou que mes cheveux s’emmêlent facilement.

Voir nos conseils

kl_cupuacu_active-ingredient_field_plant_2019 -14-
kl_hair_cupuacu_range_picture_lifestyle_2020
kl_semantic_cocoon_lot-3_discipliner-sans-abimer

Pourquoi mes cheveux se rebellent ?

Lisser, démêler, dompter sa crinière… Vous avez tout essayé, mais vos cheveux n’en font qu’à leur tête. Qu’ils soient indisciplinés par nature (cheveux bouclés, frisés, crépus etc.), ou qu’ils le deviennent avec le temps à cause d’agressions répétées, il vaut mieux guérir plutôt que de s’acharner.

Discipliner sans abîmer

Je peux illuminer naturellement ma couleur si…

Je nourris mes cheveux en profondeur et je choisis les soins adaptés à ma couleur naturelle.

Voir nos solutions naturelles

kl_chamomile_active-ingredient_field_plant_2019 -63-
KL_HAIR_CHAMOMILE SHAMPOO_CONDITIONER_Picture_Lifestyle_2020
kl_semantic-cocoon_expert-files_natural-hair -2-

Comment illuminer sa couleur ?

Qu’elle soit naturelle ou non, la couleur est un enjeu majeur de la beauté de vos cheveux. Plus vos cheveux sont en bonne santé, bien nourris, plus ils pourront refléter la lumière et ainsi être éclatants de santé. Une routine de soin adaptée à sa couleur et aux besoins de ses cheveux est donc essentielle pour raviver sa couleur.

Connaître toutes nos techniques pour illuminer sa couleur
Et si on démêlait le vrai du faux ?

Nos réponses d’experts et de botanistes à vos questions (même les plus folles).

Ce n’est pas exactement ça, car le cheveu pousse à la racine et le reste des cheveux sont de la matière inerte. Mais des pointes sèches, avec des fourches, sont des cheveux quasi-irréparables. Et pour ne pas que l’effet de matière abimée se propage aux longueurs, il vaut mieux couper. Les cheveux repousseront avec de belles pointes droites, faciles à démêler, et la coupe permettra de donner un effet de masse et du volume aux cheveux.

A priori non, car les cheveux sont de la matière morte. Mais qu’en est-il des démêlages douloureux ou des sensations de tiraillement désagréables d’un élastique trop serré ? En réalité, dans ces cas précis, c’est la racine du cheveu qui tire à cause de la tension exercée sur elle. On accorde alors une pause détente aux cheveux avec un bon massage du cuir chevelu sous la douche pour soulager les tensions et activer la micro-circulation.

Et oui, vous avez remarqué qu’on n’a pas les mêmes cheveux à 5, 15 ou 50 ans. Le cycle pilaire est directement influencé par nos hormones, et c’est pour ça qu’il n’est pas le même pour les hommes et les femmes, ou qu’il est particulier pour les femmes enceintes. Avec l’âge et ses variations hormonales, les cheveux produisent de moins en moins de kératine et de sébum, et perdent en densité : on parle alors bien de vieillissement du cheveu et du cuir chevelu, qu’il faudra compenser grâce à des soins adaptés.

Tout dépend de votre type de cheveu, mais en générale, une à deux fois par semaine, pas plus. Selon ses besoins spécifiques, on peut aussi appliquer un après-shampoing ou un soin hydratant pour démêler et nourrir les cheveux. En tout cas, laver ses cheveux quotidiennement est déconseillé : vous risquez d’éliminer le sébum naturel de vos cheveux, qui est son meilleur atout brillance et santé. Le shampoing sec offre une très bonne alternative au lavage !