kl_mag_change_my-herbarium_cupuacu 1920x483

MY HERBARIUM Cupuaçu, la générosité incarnée

Elles sont tout autour de nous, elles nous accompagnent depuis notre enfance, elles sont dans nos produits ou dans nos assiettes. Éva Dumaine, botaniste, nous raconte les plantes à sa façon. Et des actifs naturels exceptionnels.

Rien que son nom invite au voyage : « coupouassou », « a joia da fioresta », le joyau de la forêt Amazonienne. La première fois qu’on m’en a parlé j’ai cru à un plat local ! Mais je n’étais pas si loin du compte vu qu’on le retrouve autant dans la cuisine qu’en cosmétique ! Si le premier smoothie a séduit mes papilles, c’est en le passant au microscope que j’ai fini d’en tomber amoureuse ! Un fruit tellement rempli de bienfaits qu’on en a fait un festival.

  • <span class="ezstring-field">kl_cupuacu_active-ingredient_field_plant_2019 -31- 367x460</span>
  • <span class="ezstring-field">kl_cupuacu_active-ingredient_field_plant_2019 -4- 367x460</span>
  • <span class="ezstring-field">kl_cupuacu_active-ingredient_field_plant_2019 -22- 367x460</span>

C’est une vraie histoire d’amour entre les brésiliens et le Cupuaçu. Géant à la générosité infinie, cet énorme fruit pousse à même le tronc sur des arbres pouvant atteindre jusqu’à 20 mètres de haut au cœur de la luxuriante forêt amazonienne. Ses cabosses cachent une pulpe crémeuse et parfumée dont on fait des jus, des sorbets ou des gâteaux. Les graines sont des trésors de vertus médicinales et cosmétiques que les brésiliens se transmettent depuis des générations. Chargées en antioxydants, minéraux et acides gras essentiels, elles aident à lutter contre les effets du vieillissement de la peau et du cuir chevelu. De vraies combattantes qui bloquent les radicaux libres et empêchent l’eau de s’évaporer.

On l’aime tellement au pays du Corcovado que chaque année, au mois d’avril, 300 000 festivaliers viennent lui faire sa fête à Presidente Figueiredo, au cœur de SA forêt. Et ça vaut le détour, même si on a deux pieds gauches comme moi. Petit mais costaud le super fruit de cet arbre nain : derrière son petit gabarit se cache un vrai héros aux épaules solides, capable de lutter contre la déforestation qui menace l’Amazonie. En encourageant sa culture, les brésiliens entretiennent un cercle vertueux qui stabilise et régénère les sols.

Retour en haut