Le cupuaçu, un joyau cosmétique venu d’Amazonie

Focus botanique

L’Amazonie a plus d’une histoire à nous raconter, et plus d’un trésor à nous offrir. Partez à la découverte du Cupuaçu, cette plante emblématique du Brésil aux propriétés cosmétiques et botaniques méconnues. Aujourd’hui cultivé par les paysans brésiliens avec de nouvelles pratiques agricoles plus respectueuses de l’environnement, le Cupuaçu bio d’Amazonie est un secret de beauté à découvrir absolument !

Un colosse aux fleurs en forme d’étoile ...

Essence endémique du Nord Est du Brésil, le Cupuaçu - Theobroma grandiflorum - l’arbre qui produit le fruit éponyme, exige un climat chaud et humide. L’Amazonie, dont la température annuelle moyenne est d’au moins 22 degrés avec un taux d’humidité toujours supérieur à 75%, lui convient parfaitement. Il peut en revanche s’épanouir et produire abondamment sur un sol même peu riche en éléments minéraux dès lors que ce dernier est bien drainé.

Espèce à croissance rapide, le Cupuaçu peut mesurer près de trois mètres trois ans seulement après avoir mis le petit plant en terre. Lorsqu’il parvient à maturité, c’est un géant de 20 mètres de hauteur qui déploie une canopée de 6 à 8 mètres de diamètre, avec de grandes feuilles vert foncé.

De juin à décembre, lorsque les pluies sont moins abondantes, le tronc et les branches du cupuaçu se couvrent d’une multitude de fleurs jaune et rouge foncé dont la partie centrale ressemble étrangement à une étoile de mer.

Moins de 1% d’entre elles vont se transformer et voir éclore une minuscule cabosse brune et duveteuse : le premier signe du précieux fruit qui arrivera à maturité au bout de quatre ou cinq mois et sera récolté une fois tombé au sol durant la saison des pluies, entre les mois de février et avril.

Pilier d’une culture responsable

L’Agroforesterie, c’est l’art délicat d’associer plusieurs espèces pour recréer un écosystème équilibré et préserver la biodiversité. Ce mode de production permet de restaurer la fertilité des sols et de diversifier les productions de la parcelle. Il contribue à améliorer la qualité de l'eau et à lutter contre l'érosion des sols, et permet d’enrichir la biodiversité et même de stocker du carbone pour contribuer à la lutte contre le réchauffement climatique.

Dans le Nord du Brésil, où les forêts d’Amazonie perdent chaque année 8000 km carrés au profit de cultures extensives, certains paysans cherchent à travailler autrement et à reboiser des terres épuisées en jouant la carte de l’agroforesterie.

Espèce robuste nécessitant peu de soins, le Cupuaçu s’intègre parfaitement dans la mise en place d’une agroforesterie en Amazonie. Il cohabite avec l’Açai, aux hautes feuilles frangées et aux baies énergétiques, et le Bacaba, un immense palmier, qui fournissent l’ombre indispensable aux jeunes plants de Cupuaçu. Ces grands arbres abritent des plants de fruits de la passion ou d’acerola. Cet eco-système de production assure ainsi des revenus diversifiés aux agriculteurs.

Et afin d’améliorer encore l’impact des cultures sur l’environnement, Klorane Botanical Foundation agit localement avec l’Institut Beracca pour accompagner la mise en place d’une culture bio du Cupuaçu, sans traitement pesticide ni engrais chimique, en agroforesterie, sur 2 communautés en Amazonie, à Bella Orora et Santa Luzia.

Un beurre incroyablement nourrissant

La cabosse brune du fruit du Cupuaçu renferme une pulpe blanche à la saveur acidulée mêlant les arômes de banane à ceux du citron vert avec laquelle sont confectionnés crèmes glacées, jus, confitures et autres liqueurs très appréciés du Pérou au Brésil en passant par la Bolivie. Mais les incroyables propriétés cosmétiques du Cupuaçu se cachent dans ses graines.

Cousin du cacaoyer, le fruit du Cupuaçu contient des fèves qu’il faut sécher, puis presser pour extraire une huile dorée qui se fige en un beurre au pouvoir nutritif extraordinaire. Bien connu des populations indiennes d’Amazonie, qui l’utilisent pour prendre soin de leurs cheveux et hydrater leur peau, le Cupuaçu est la base de produits cosmétiques de plus en plus recherchés.

Pas étonnant quand on sait que ce beurre, reconnu pour ses vertus apaisantes et réparatrices, a un pouvoir nutritif une fois et demi supérieur au célèbre beurre de karité…

C’est pourquoi Klorane en a fait l’ingrédient phare de sa nouvelle gamme Corps. Formulés à base de Beurre de Cupuaçu bio, et composés à 96% d’ingrédients naturels, les soins Corps éco-responsables Klorane prennent soin de votre peau, et votre esprit s’évade…

Vous aimerez aussi