Organic and local, another way to cultivate Cornflower

Interview with Alexandre Panel, our Agronomist in charge of quality and sustainable supply

Pour sa gamme de soins au Bleuet formulée pour les yeux sensibles, Klorane s’engage à produire et transformer l’actif en circuit court « Farm to Face » ou autrement dit « du champ à la peau ». Bénéfice de cette action ? Empreinte écologique minimisée, traçabilité optimale, maîtrise parfaite de la qualité du produit ! Alexandre Panel, ingénieur agronome en charge de la qualité et des filières durables chez Green Mission Pierre Fabre nous en dit plus sur ce processus local, réalisé sur les terres des Laboratoires Klorane dans le Tarn.

Jolie fleur sauvage présente dans les champs de céréales, le bleuet figure dans la pharmacopée européenne pour ses vertus apaisantes et décongestionnantes. M. Pierre Fabre s’est intéressé à ces propriétés pour un usage cosmétique, et le service Agronomie a sélectionné la variété Blue Boy, qui réunit les exigences de productivité et la richesse de l’actif pour le produit fini : c’est cette variété qui est utilisée dans les produits et soins des Laboratoires Klorane.

Bio et locale, la culture du bleuet en circuit court garantit la traçabilité du produit

« Pour sécuriser nos approvisionnements, nous avons choisi d’internaliser la production de bleuet en agriculture biologique sur nos terres dans le Tarn », explique Alexandre Panel. Le bleuet étant une plante sauvage, la culture biologique garantit son plein épanouissement et des propriétés cosmétiques maximales.

Après la récolte, les fleurs parcourent à peine 200 m jusqu’au site de Gaillac, d’abord au séchoir puis à l’usine où se fait l’extraction d’eau distillée via des processus d’infusion puis de distillation. « L’ensemble des étapes de production agricole se fait dans un circuit ultra court qui nous permet de fiabiliser la qualité de la plante, tout en ayant une politique de réduction des gaz à effet de serre » complète Alexandre Panel.

Une récolte quand les fleurs sont à pleine maturité 

La récolte des sommités fleuries du bleuet se fait traditionnellement au cœur de l’été, avec des résultats qui peuvent être aléatoires. Pour sécuriser une récolte de qualité, les équipes d’agronomes et de botanistes ont expérimenté une technique de semis plus précoces avec une récolte tout début juin, avant les grosses chaleurs, lorsque la floraison est à son apogée. Cela garantit des fleurs à pleine maturité. « Nous sommes vraiment à l’écoute du bleuet pour récolter la fleur au jour près, lorsqu’elle est à son plein épanouissement. Cette récolte au stade optimal permet de garantir sa qualité et sa teneur en actifs. »

La chimie verte au cœur du processus de fabrication de l’eau distillée de bleuet

L’usine de Gaillac utilise des processus d’infusion et de distillation qui optimisent les propriétés de molécules déjà présentes dans la plante, tout en ayant un impact le plus réduit possible sur l’environnement. Le solvant utilisé est on ne peut plus vert : c’est de l’eau ! L’eau distillée de Bleuet ainsi obtenue est ensuite acheminée vers l’usine de Soual, à quelques kilomètres, pour entrer dans la fabrication des soins Klorane au bleuet issu de culture bio. « Tous ces efforts garantissent aux soins bleuet Klorane une eau distillée sure. Le top pour une gamme de soin éco-responsables destinée aux yeux les plus sensibles ! » se réjouit Alexandre Panel. 

Vous aimerez aussi...